mercredi 4 avril 2012

Ca se recycle la mozzarella dans le carton de la pizza ?


Le tri sélectif, c'est tout un poème... Chez moi, il y a trois grosses poubelles. Une verte pour le verre, une jaune pour le papier, le plastique, l'aluminium, le carton d'emballage alimentaire et une marron pour tout le reste.

L'autre jour, j'ai vu des chaussures dans la jaune. Il n'est pas rare d'y trouver des grosses boîtes de pizza livrées à domicile avec des restes de pâte, de sauce tomate et de mozzarella qui a séché (vous savez ces boîtes immenses qui sont livrées par des jeunes gens à mobylette qui jouent dangereusement avec le Code de la route) . Je ne compte pas les sacs plastique, ni les pots de yaourt en plastoc (non rincés naturellement) qui finissent dans cette poubelle. Et puis, de temps en temps, on y trouve des gros cartons d'appareils électro-ménagers, des morceaux de contreplaqué, des étagères... Bref, de quoi remplir ladite grosse poubelle d'un coup, sans une pensée pour les autres habitants de l'immeuble. Hier il y avait une bouteille de white spirit qui débordait. J'ai même entendu parler de couches-culottes. Souillées, ça va sans dire.

Celle que je croyais être à l'abri, c'est la verte. Raté ! Combien de bocaux de sauce tomate non rincés ? Combien de bouchons de liège ou métalliques de bocal ? Alors non, je ne passe pas ma vie à analyser la poubelle à verre pour regarder son contenu, mais souvent ça reste coincé dans l'ouverture, donc on ne peut pas ne pas voir ! Quant à la jaune, deux fois sur trois elle déborde tellement qu'il est impossible de ne pas voir son contenu quand on cherche à y déposer une petite boîte misérable de thon au naturel (dûment vidée et rincée).

Alors certes, c'est parfois un peu compliqué ce qu'on peut y mettre ou non et en plus c'est variable selon les villes. Mais l'organisme chargé du tri se fend de jolis prospectus pédagogiques déposés dans les boîtes aux lettres au moins deux fois par an. Ils sont fait exprès pour les nuls, tout y est expliqué par le menu. Comme si cela ne suffisait pas, dans mon immeuble des posters apposés au mur juste au-dessus des conteneurs rappellent les grands principes.

On rince et si on ne veut pas rincer, on met dans la poubelle marron. Non, ni sacs ni pots de yaourt en plastique... On ne met pas de cartons souillés, ni de barquettes alu avec le reste de hachis parmentier dedans. Pas plus qu'on ne met les morceaux des assiettes en porcelaine de Mamie, cassés lors la dernière engueulade, dans la poubelle verte. Purée, mais c'est quand même assez simple, non ?

Le fait est que l'étourderie ou le j'm'en foutisme (biffer la mention inutile) a deux effets : premsio, la poubelle jaune est pleine à déborder au bout de 3 jours alors qu'elle doit durer la semaine, ce qui oblige donc les autres habitants à garder chez eux des tas de magazines, bouteilles, journaux, bocaux en plus de la poubelle normale... C'est bien dans les manoirs mais dans l'appartement moyen en région parisienne, ça prend de la place.

Deuxio, ça a un coût. L'enlèvement des ordures nous est facturé à tous, dans nos impôts locaux. Plus le tri est mal fait, plus ça coûte... D'accord ou pas avec le principe, d'accord ou non avec ce qui peut être ou non collecté par le tri, on paye, alors autant essayer de le faire à peu près bien, non ?

7 commentaires:

Lowell a dit…

So, you have people who fail to sort their trash properly for recycling...what's new? We had the same problem here and the authorities in this matter gave up and said put all your recycling in the same bin...but now I wonder if it's being recycled or just put with the rest of the garbage...

Gine a dit…

Le problème est partout le même : il y a toujours ceux qui enfreignent les règles, juste par négligence, sans penser que ça peut gêner les autres. Pas méchants, non, mais ...

Malyss a dit…

1) tu as réussi à faire une jolie photo colorée d'un sujet a priori pas ragoutant, bravo!
2)Tout a fait d'accord avec toi!c'est decourageant, quand on fait attention soi-même , d'ariver à voir que tout est gaché par ceux qui ne font pas attention! Effectivement, le coût que ça represente devrait à lui seul dejà être incitatif, il y a bien longtemps que l'on ne compte plus sur le sens civique general.
Et oui, j'avoue , les trucs triés finissent parfois à a la poubelle normale, je ne vis pas dans un manoir moi non plus...

ALAIN a dit…

C'est vrai, trier ses déchets, c'est pas facile, et encore, nous n'avons que trois poubelles. En Suède, il y en a sept !

Pascaline a dit…

J'ai "ouï " dire par un employé municipal que tout était remis ensemble (sauf le verre)à l'incinérateur.Ce serait juste pour nous "habituer" !!!! et que dans le quartier qu'il lavait à grande eau tôt le matin,certains habitants jetaient tout par la fenêtre après son passage...un tri pas comme les autres !!

Pascaline a dit…

P.S:
Ciel de quimper vous auriez jeté un seau de colle sur vos déchets,vous auriez cloué l'ensemble sur une toile blanche encadrée ,vous auriez exposé cette oeuvre au Mamac de Nice,à côté de celles d'artistes contemporains,vous auriez affiché un prix exorbitant,en exposant le sens de votre travail...(sans oublier entre temps de vous faire paparazzer avec un People-)et voilà !:riche,et célèbre vite fait, bien fait !!!

cieldequimper a dit…

@ Pascaline : je vais me recycler !!