dimanche 16 septembre 2012

Faute !


On est en plein suspens , l'intrigue est géniale , on tremble pour le héros , tout va se jouer là , et PAF !
LA faute d'orthographe !
Qui vous cueille , vous casse l'ambiance , vous saute aux yeux , vous brise l'élan . .
Quand on ne sait pas si on doit  écrire un verbe à l'infinitif  , on le met au troisième groupe .
Exemple : "le merdier dans lequel vous venez de vous mettre , de vous perdre  "
Je ne dirai pas le nom du livre , ni celui de l'auteur , ni du traducteur , ni du correcteur, mais là , chers amis , c'est la boulette !
Dommage , c'est un excellent roman . .

3 commentaires:

Thérèse a dit…

C'est souvent comme cela... qu'est ce que c'est énervant!

ALAIN a dit…

C'est vrai, on trouve pas mal de fautes, surtout dans les livres traduits. Il a peut-être d'abord écrit "dans lequel vous vous fourrez", puis il a inséré "venez de", sans penser à corriger le reste.

Pascaline a dit…

Je suis indulgente ,je leur pardonne !